Ont répondu : Nicolas Dupont-Aignan, le Front de Gauche pour Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly et François Bayrou, Fleur Pellerin, chargée de l'économie numérique dans l'équipe de François Hollande, et Guillaume Lambert, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy.

Le questionnaire de l'April a été utile, comme en 2007, pour permettre de préciser des positions, des visions du numérique. Il y a des réponses construites, de qualité et positives pour le logiciel libre.

Malheureusement, comme je l'ai dans une interview à l'Usine Nouvelle, je déplore que «Le futur président, si l'on en croit les sondages actuels, sera soit en faveur de mesures problématiques pour les libertés publiques et le logiciel libre, soit sans avis clair sur la question ».

Les liens utiles :