Cette nouvelle claque européenne donc contre la riposte graduée a bien sûr été évoquée ce mercredi soir à l'assemblée nationale lors des débats sur le projet de loi HADOPI. Le gouvernement et le Président de la République comptent bien s'asseoir une nouvelle fois sur ce vote du parlement européen, et ce à quelques semaines des élections européennes. Quel triste spectacle.

Voir notamment Europe : Nej ! No ! Nem ! Nie ! Et non à Hadopi, Amendement 138 : « L’arrêt de mort du projet de loi Création et Internet » et le communiqué de presse de La Quadrature du Net (en anglais).